Équipes de recherche

Carbone, Allocation, Transport, Signalisation

CATS 5 membres

L’allocation des sucres entre organes photosynthétiques et hétérotrophes permet à la plante un ajustement de son développement et de sa croissance en réponse aux variations de l’environnement.
ADAPTATION ET MÉTABOLISME SIGNALISATION ET DÉVELOPPEMENT AGRO-ÉCOLOGIE Stress Nutrition Biomasse & paroi cellulaire
La croissance est régulée par le transport de sucres entre organes et au sein des tissus, en fonction des besoins de chaque organe. Nos recherches portent sur l’identification des facteurs clés intervenant dans le transport et l’homéostasie des sucres et la caractérisation de leur rôle dans le développement.


Les organismes photosynthétiques, principalement les végétaux, sont capables de synthétiser des sucres à partir du CO2 atmosphérique. Ces sucres sont en partie stockés sous forme de sucres solubles, d’amidon ou de polysaccharides de paroi, à la base de la biomasse végétale. Selon les espèces, ces sucres sont stockés dans les fruits, le bois, les tubercules, le grain ou les racines. Nous nous intéressons aux processus d’allocation des sucres des organes sources (photosynthétiques) vers les différents puits et organes de stockage (hétérotrophes) en prenant en compte 1) un transport à longue-distance entre organes principalement contrôlé par le phloème, 2) une redistribution marginale par le xylème, 3) un transfert latéral, sous-évalué pour l’essentiel,  depuis les tissus vasculaires vers les  tissus périphériques, 4) le métabolisme primaire adapté selon les besoins propres à chaque tissu. Ces processus ont également un rôle important dans les réponses aux stress biotiques et abiotiques.
 
Nos recherches portent sur l’identification des facteurs moléculaires impliqués dans la régulation de ces processus, en développant une approche de biologie intégrative avec 1) l’analyse fonctionnelle de mutants altérés dans différentes étapes de transport des sucres et 2) des analyses de type « omiques » des réponses des plantes à différentes contraintes environnementales, en se focalisant sur les réseaux de gènes impliqués dans le transport et le métabolisme des sucres.

Ces recherches visent à identifier les mécanismes moléculaires impliqués dans la régulation du transport et de l’homéostasie des sucres. L’objectif à plus long terme est d’identifier les processus régulant la production de biomasse et la qualité des produits végétaux.
Carbone, Allocation, Transport, Signalisation

Responsable :

Sylvie Dinant
Retour