Équipes de recherche

Physiologie de la germination

PHYGERM 16 membres

La germination : Un processus biologique pour améliorer les propriétés nutritionnelles des graines ?
Le processus de germination est complexe, il s’initie par la prise d’eau de la graine mature sèche et s’achève à la rupture des téguments et l’émergence de l’embryon. Toutes les étapes avant la sortie de l’embryon peuvent être considérées comme des phases pré-germinatives. A l’inverse, après la sortie de l’embryon, les phases post-germinatives de croissance, d’élongation et de division cellulaire sont actives pour la formation de la jeune plantule. La consommation alimentaire de jeunes pousses (épinards, moutarde, soja, radis, etc…) est souvent associée à des vertus nutritionnelles telles que l’apport en fibres, vitamine C ou encore carotènes. Toutefois, la teneur en nutriments par unité de biomasse est nettement supérieure dans les phases pré-germinatives et décroît fortement au cours de la mobilisation des réserves et de la croissance de la plantule. La pré-germination permet de réduire de manière très significative des composés anti-nutritionnels, d’augmenter la digestibilité des protéines, le pool d’acides aminés libres, et de libérer les minéraux et certaines vitamines. Ainsi, la graine pré-germée constitue un excellent compromis pour obtenir les avantages nutritionnels de la jeune pousse et tout en conservant les réserves et les qualités organoleptiques de la graine sèche. L’équipe PHYGERM développe des itinéraires techniques de germination pour améliorer la qualité nutritionnelle des graines sur la base de marqueurs métaboliques.


« Smart Priming » Technology
Le “Priming” désigne un traitement de semences par un procédé contrôlé de pré-germination et de reséchage avant la sortie de l’embryon. Il conduit à accélérer et à homogénéiser la germination des semences traitées et à synchroniser la levée des jeunes plantules. En complément, des traitements de type pelliculage ou enrobage avec des fertilisants et des produits phytosanitaires (fongicides, insecticides) peuvent être réalisés afin de protéger les semences et les jeunes pousses face aux stress biotiques et abiotiques. Toutefois, les semences traitées par priming ne peuvent plus être conservées sur de longues périodes avant semis, ce qui conduit à une gestion fine des flux commercialisés et empêche les reports de lots d’une année sur l’autre en cas d’excédent.
L’équipe PHYGERM développe une approche innovante de traitement de semences, la « Smart Priming Technology », basée sur la connaissance de la régulation fine et complexe des processus physiologiques et biochimiques associés à la germination. A l’aide d’une combinaison synergique et additive de molécules d’origine végétale, un seul traitement de « priming » permet d’atteindre 3 objectifs :
- Améliorer la vigueur germinative (vitesse et homogénéité) en éliminant des problèmes de dormance des semences.
- Amplifier les tolérances aux stress abiotiques et à la pression pathogène à la levée des plantules.
- Restaurer en partie la capacité de stockage des semences traitées pour permettre les reports de lots d’une année.

La « Smart Priming Technology » est un process directement ciblé sur la stimulation de ces systèmes cellulaires et moléculaires de l’embryon contenu dans la graine à l’aide de molécules biosourcées et ne laissant aucun résidu ni aucune poussière dans l’environnement. Cette approche est ajustable et évolutive. C’est une technologie compatible avec la réglementation encadrant l'agriculture biologique et adaptée pour répondre aux problématiques liées à l’utilisation de semences de ferme et de semences à usage domestique. Elle apporte un gain économique et environnemental à certains producteurs de plants et agriculteurs.

Declaration of invention and valuable results 2017 – INRA, DI-RV-17-0052 - Rajjou L, Pozza O, Chauffour F. Innovative seed treatment based on priming technology.
Brevet FR1915194. 2019 – Verly C, Giraud F, Rajjou L, Dellagi A, Saint-Macary ME. ELICITEST - Development of an immune-based evaluation method for plant priming and elicitation.
Physiologie de la germination

Responsable :

Helen North
Retour