Actualités

Nouvelle promotion des doctorantes IJPB

Présentée à l'occasion de la Journée internationale des femme et des filles de sciences, 11/02/24

Quatre doctorantes sur huit inscrits en première année sont des femmes.

> Emilie Baconnais s'intéresse au rôle du pH apoplasique dans le contrôle de l'expansion des cellules végétales, sous la direction d'Herman Höfte, équipe "Paroi primaire" PAR.

> Sophie Bigot décrypte la dynamique temporelle des réseaux de gènes au cours de la morphogenèse foliaire, sous la direction de Nicolas Arnaud, équipe "Facteurs de Transcription et Architecture" FTA et Jasmine Burguet, équipe "Modélisation et Imagerie Numérique" MiN.

> Mélanie Deoliveira e Silva aborde la modélisation intégrative multi-échelle de la croissance des plantes, sous la direction d'Alexis Peaucelle, équipe "Paroi primaire" PAR.

> Anne-Solenn Valadon étudie la diversité, la plasticité et le déterminisme génétique du métabolome spécialisé des graines de pois (Pisum sativum) sous la direction de  Massimiliano Corso, équipe "Développement et Qualité de la Graine" SEEDEV et Vanessa Vernoud, Agroécologie, INRAE, Dijon.

Une cinquième doctorante, Miryam Iannaccone, rejoindra l'équipe "Dynamiques de la Chromatine et Signalisation" CHRODYNO en avril 2024 sur la thématique : Élimination cellulaire dans les graines, sous la direction d'Enrico Magnani.




 


Retour
Nouvelle promotion des doctorantes IJPB